Se séparer sans divorce : comment ça marche ?

Le mariage est le plus beau jour qui unit deux personnes qui s’aiment. Mais les problèmes de famille ne tardent pas parfois à venir, amenant les deux conjoints à s’entendre quelquefois sur une désunion. Vous vous êtes souvent demandé si c’était possible de se séparer sans rompre le contrat de mariage. Oui, c’est possible.

Procéder à une désunion de fait

Une désunion de fait s’exprime par une décision où votre époux et vous décidez sans procédure judiciaire de ne plus vivre sous le même toit. Si vous avez le besoin de consulter un avocat des affaires de la famille, rendez vous ici. Cela est un accord tout à fait pris entre vous deux. Ainsi vous mettrez fin à votre vie d’ensemble sans faire le divorce. Légalement, vous êtes toujours marié. Malgré cette décision, vous avez le devoir de respecter toutes les règles qui ont trait à votre contrat de mariage. Toutefois, au bout d’une année de désunion, vous pourrez officialiser votre désunion par un divorce.

Procéder à une désunion de corps

Cette procédure à l’instar de celle précédemment citée, vous permet à votre époux et vous de vous séparer sans divorcer. Vous pourrez alors vous entendre avec votre époux pour une séparation ou demander une autorisation de désunion auprès d’un magistrat. Si vous décidez de vous présenter devant un magistrat des affaires familiales pour votre séparation, vous devez alors vous faire assister par un avocat spécialisé dans les affaires familiales. Cependant, le processus sera comparable à celle d’un divorce. Pour ce faire, dans un premier temps le magistrat procédera à une tentative de conciliation en écoutant séparément chaque conjoint. Si cela ne marche pas, le magistrat prononcera une ordonnance de non-conciliation. Le magistrat énoncera alors des mesures provisoires que vous devez respecter tout au long du processus. Ceci peut tourner autour de la garde des enfants, de la maison, de la pension alimentaire des enfants, etc.