Quels sont les critères qui entrent en jeu pour une assurance décès ?

L’assurance décès comporte aussi des avantages et des astuces pour trouver les bonnes clauses. Dans cette optique, quels sont les critères que nous devons prendre en compte pour nous décider ? Suivez notre rubrique pour ne plus douter avec les assurances décès.

Assurance décès : l’âge

L’assurance décès fait partie des décisions qui font peur à prendre par les uns et les autres. Par contre, ceux qui veulent sauter le pas, retrouvez le-ici. En effet, lorsqu’on est jeune, nous pensons ne pas avoir besoin d’une assurance décès et nous tendons à fixer la barre à 80 ans. En revanche, aucun âge n’est exigé pour prendre une assurance décès, mais arrivé à 40 ans ou 50 ans, il faut y penser. En effet, vous pouvez vous calquer sur l’espérance de vie du pays pour commencer à y penser. Par contre, un souscripteur trop vieux représente trop de risque et ne représente pas souvent des valeurs sûres pour les assurances. Ainsi, pensez à une tranche d’âge raisonnable 40-65 ans pour signer le contrat d’assurance décès.

Assurance décès : la prime d’assurance et la catégorie de contrat

C’est un peu le nœud du problème, c’est la prime qui fait pencher la balance. Elle parait plus consistante lorsque l’âge se rapproche de l’espérance de vie du pays. Par exemple, un sexagénaire touchera un millier de prime annuel là où le trentenaire plafonne autour de 400 £. Par ailleurs, les primes prennent des pourcentages de surplus tandis que les risques de décès demeurent plus présents. Une fois que vous avez opté pour une prime, la prochaine étape consiste à choisir entre le capital et la rente. Votre choix dépendra de ceux que vous pensez être les bénéficiaires de ce contrat d’assurance. La rente apparait le choix le plus utile, lorsque les bénéficiaires sont sans revenu, par contre pensez à garantir le capital en début de contrat.