L’Afrique du Sud rouvre ses frontières

Après un long moment de couvre-feu obligatoire instauré par l’avènement de la Covid 19, l’Afrique du Sud a rouvert de nouveau ses frontières et peut recevoir ou laisser passer des voyageurs sur son territoire. Cette réouverture est soutenue par des mesures bien précises pour éviter une propagation du virus.

L’Afrique du Sud s’ouvre de nouveau au monde

La montée fulgurante des taux de contamination au coronavirus sur le territoire sud-africain a contraint les autorités du pays à décréter un état de couvre-feu pendant une longue période. Suite à cette longue période de veille, le pays rouvre à nouveau ses frontières depuis le premier octobre dernier. Mais, pour éviter une nouvelle vague de contamination, le pays a instauré un système de réglementation qui contraint les voyageurs à présenter des tests au Covid 19. Ces tests doivent faire un rapport de l’état des voyageurs au cours des 72 h qui ont précédé leur vol. Cet ultimatum est la durée maximum de validité du test pour que le voyageur puisse être admis dans le pays. En dehors de cette première mesure, le pays a imposé une restriction à l’encontre de certains pays. Ces pays qui sont refusés d’accès sur le territoire sud-africain ont été choisis en fonction du taux d’infection élevé qui prévaut chez eux.

Autres mesures instaurées en Afrique du Sud

Toujours dans le cadre de l’allègement des normes instaurées préalablement pour lutter contre le Corona, les autorités sud-africaines ont décrété un retour progressif du pays à la vie normale datant de l’époque avant le coronavirus. En effet, il sera désormais permis aux citoyens de participer aux rassemblements sociaux, politiques et autres. Toutefois, il convient de préciser que des mesures sont à respecter pour pouvoir avoir accès à ces cercles de rassemblement. Le couvre-feu instauré par contre est revu à la baisse ; afin de permettre un peu plus de largesses aux citoyens