A quoi sert un antivirus ?

Le monde des NTIC propose une grande variété d’outils qui sont très utiles dans bon nombre de domaines. De ce fait, il est impérieux de protéger ses données pour en en disposer quand besoin se fera sentir. Découvrez ici l’antivirus, un outil proposé par l’avancée de l’informatique.

Définition de l’antivirus ?

Pour faire simple, on peut dire que l’antivirus est un outil informatique qui vous permet de vous prémunir contre les virus informatiques. En effet, dans le domaine de l’informatique, il existe des fichiers ou logiciels considérés comme malveillants, qui peuvent causer des dommages énormes à un système entier. Ces fichiers ou logiciels sont détectés et détruits par l’outil informatique dénommé antivirus.

Lorsqu’un équipement informatique entre en contact avec un autre disposant de l’antivirus, cet outil scanne l’équipement dans son entièreté et ressort les dossiers ou logiciels divers infectés par des virus. Une fois l’élément malveillant détecté, l’antivirus peut soit éliminer le virus, soit supprimer le dossier ou le logiciel qui le contient. Dans certains cas, l’antivirus peut mettre en quarantaine le virus. En définissant un antivirus, il est important de souligner que cet outil n’est pas à confondre au pare-feu. Contrairement aux antivirus qui sont conçus pour détecter et éliminer les virus, les pare-feu servent à contrôler les données échangées via internet. Ils permettent de se prémunir contre les piratages.

De quoi est fait un antivirus ?

Dans le cadre de ses fonctions, l’antivirus est constitué de certains outils. Entre autres, on peut citer le scan. Ce dernier lui permet de passer au scanner les fichiers qui composent un équipement informatique. En dehors du scan, nous avons le moniteur de l’antivirus qui est un autre élément de la composition de cet outil informatique. Il vous sert à analyser en temps réel les fichiers et stoppe par la même occasion les fichiers viraux. Enfin, nous pouvons citer la base de la signature du virus. En effet, chaque virus est constitué de codes. En équipant l’antivirus de cet élément qui n’est rien d’autre qu’un répertoire des virus, on lui permet de mieux détecter le virus en question.